Bungee jumping

Bungee jumping

 

Qu'est ce que le saut à l'élastique?

 

A l’origine, le saut à l’élastique est un rite initiatique par lequel les jeunes du Vanuatu accédaient à l’âge adulte, en sautant d’une tour de bambou d’environ 25 mètres les chevilles liées par des lianes.  

Quelques dizaines d’années plus tard, l’élastique a remplacé les lianes et de nombreux spots de saut ont vu le jour à travers le monde. On saute aujourd’hui d’un pont, mais il est également possible de sauter d’une grue, d’un téléphérique ou même d’une tour de télévision.

 

Et le saut pendulaire alors, quelle différence ?

 

Le saut pendulaire c’est presque comme le saut à l’élastique : il faut se jeter dans le vide ! La différence est la trajectoire du saut en balancier et non verticale ; une fois les cordes ou élastiques tendus, le mouvement de pendule s’effectue à l’horizontale.

Rate : 50,00 € per person

Required age : Vous remplirez une fiche individuelle de renseignements et d'informations avant le saut.

Du nouveau en Ardèche !

Rate : 70,00 € per person

Required age : We’ll ask you to fill in a detailed information form before the jump

Are you ready for this???!!

Rate : 36,00 € per person

Unique en Ardèche!!!

On saute en Ardèche

 

Viaduc de Banne - Chute libre depuis un chef d’œuvre industriel :

Avec ses 37 mètres de hauteur, le viaduc de Banne a été construit en 1876 pour supporter la voie ferrée qui évacuait le charbon extrait des mines proches vers Alès et le Teil. Il se trouve sur la commune de Saint-Paul le Jeune à une vingtaine de kilomètres de Vallon Pont d’Arc. Ce site vous offre une chute libre avec vue vertigineuse sur le plateau ardéchois.

 

Viaduc de la Recoumène - Un plongeon  de 65 mètres au-dessus de la Gazeille :

Le Monastier sur Gazeille en Haute Loire accueille chaque année plusieurs centaines de sauteurs. Situé à une vingtaine de kilomètres du Puy en Velay, le viaduc de la Recoumène était un pont à destination ferroviaire, construit en 1925 dans le cadre de la construction de la ligne chemin de fer inachevée dite « la transcévenole » qui devait relier le Puy (Haute Loire) à Aubenas (Ardèche). Cette ligne n’ayant pas été achevée, le viaduc n’a jamais vu passer de train. Il est aujourd’hui intégré dans un parcours touristique pédestre, équestre et VTT ; et offre un site idéal pour le saut à l’élastique.

 

Viaduc de l'Auzon - site unique en Ardèche de saut pendulaire:

Ce viaduc, comme bon nombre d'ouvrages similaires, est un ancien pont ferroviaire, aujourd'hui passerelle pour piétons et vélos. Une balancoire géante pour un saut qui offre des sensations uniques!! 25m de chute pour un envol mémorable avec l'Ardèche en fond d'écran.